Twitter Facebook Flickr Youtube RSS Share

Désarmement et non-prolifération



« La plus grave des incertitudes tient au risque de la prolifération nucléaire et à ses conséquences, et aussi aux peurs légitimes qu’une telle prolifération peut inspirer et aux réactions préventives qu’elle peut provoquer, menaçant directement la paix. »

François Hollande, Président de la République française, 27 août 2012


La France revendique son attachement à la cause de la paix et sa contribution au combat pour le désarmement. Elle souscrit à l’objectif d’un traité de désarmement général et complet sous un contrôle international strict et efficace. Elle est active dans tous les domaines de la maîtrise des armements et du désarmement : nucléaire, (conformément à l’article VI du TNP), chimique et conventionnel. Elle soutient les organisations internationales chargées de mettre en place des dispositifs internationaux de vérification, et participe aux mesures de confiance et de sécurité destinées à assurer stabilité et transparence au sein de la communauté internationale.

La France considère que la prolifération d’armes de destruction massive constitue l’une des plus graves menaces de notre temps. Elle s’efforce, par son action dans les différents domaines de la prolifération, de regrouper les membres de la communauté internationale autour de principes et d’objectifs communs, pour faire face à cette menace avec détermination.

Pour en savoir plus :

Bookmark and Share
Rss
Organisation des Nations Unies Présidence de la République France Diplomatie La France à l'Office des Nations Unies à Genève Union Européenne Première réunion de l'ONU