Twitter Facebook Flickr Youtube RSS Share

13 mai 2011 - Côte d’Ivoire - Entretien de M. Gérard Araud, représentant permanent de la France auprès des Nations unies, avec la radio BBC Afrique

Alors que la crise politique ivoirienne a pris fin avec le départ de Laurent Gbagbo, la présence onusienne en Côte d’Ivoire va évoluer. Gérard Araud, représentant de la France auprès de l’Onu et actuel président du Conseil de sécurité, explique que le mandat se tournera surement vers des responsabilités plus civiles.

Gérard Araud : "Le mandat de l’ONUCI expire en effet en théorie et en réalité le 30 juin. Mais il est probable que nous allons le prolonger jusqu’à la fin du mois de juillet afin de nous donner le temps d’adapter le mandat aux nouvelles réalités ivoiriennes.

Maintenant, ce qui compte c’est moins de stabiliser le pays que de contribuer à la reconstruction politique mais aussi économique du pays. En même temps ce n’est pas simple parce qu’il y a aussi des élections législatives au mois d’octobre donc il y aura encore un aspect "stabilisation".

Nous devrons trouver le bon équilibre entre un mandat sans doute plus politique, plus civil, tout en gardant une dimension sécuritaire".



Bookmark and Share
Bookmark and Share
Rss
Organisation des Nations Unies Présidence de la République France Diplomatie La France à l'Office des Nations Unies à Genève Union Européenne Première réunion de l'ONU