Twitter Facebook Flickr Youtube RSS Share

13 avril 2011 - Côte d’Ivoire- Déclaration à la presse du président du Conseil de sécurité

(Traduction non officielle)

Les membres du Conseil de sécurité se félicitent que le président de la Côte d’Ivoire Alassane Dramane Ouattara soit désormais en mesure d’exercer l’ensemble de ses responsabilités de chef de l’Etat, conformément à la constitution ivoirienne et à la volonté du peuple ivoirien exprimée lors des élections présidentielles du 28 novembre 2010 ainsi que l’a reconnu la communauté internationale. Ils encouragent le Président Ouattara à former un gouvernement inclusif et à large assise.

Les membres du Conseil de sécurité exhortent tous les Ivoiriens à s’abstenir de toute mesure de représailles, de vengeance et de provocation, à exercer la plus grande retenue et à travailler ensemble pour promouvoir la réconciliation nationale et rétablir une paix durable par le dialogue et la concertation. Ils se félicitent de l’engagement du président Ouattara à enquêter sur les allégations d’atteintes aux droits de l’Homme et réaffirment que les responsables de tels abus, quelle que soit leur allégeance, doivent être tenus poursuivis.

Les membres du Conseil de sécurité saluent l’appel du président Ouattara à la justice et à la réconciliation en Côte d’Ivoire et sa décision de mettre en place une Commission " Vérité et Réconciliation ". Ils encouragent le gouvernement ivoirien à coopérer étroitement avec la commission d’enquête internationale indépendante sur la Côte d’Ivoire mise en place par le Conseil des droits de l’Homme. Ils demandent au gouvernement ivoirien d’assurer la sécurité de M. Laurent Gbagbo et un traitement juste et équitable pour lui et son entourage.

Les membres du Conseil de sécurité expriment leur inquiétude au sujet des informations rapportant des actes violences et d’intimidations généralisés à Abidjan et exhortent tous les combattants armés illégaux à remettre leurs armes immédiatement aux autorités compétentes. Ils encouragent en outre l’ONUCI, conformément à son mandat, à assister le gouvernement dans les tâches urgentes de désarmement, à contribuer à rétablir la sécurité, l’ordre public et l’état de droit dans tout le pays et à faciliter la distribution de l’aide humanitaire. Ils affirment leur volonté de continuer d’aider l’Etat ivoirien à reconstruire ses institutions et à parachever les aspects en suspens du processus de paix dans le pays.

Les membres du Conseil de sécurité appellent l’ONUCI et les forces françaises qui la soutiennent à continuer de mettre en œuvre son mandat de protection des civils, conformément aux résolutions pertinentes du Conseil de sécurité des Nations unies. Ils expriment leur gratitude pour le rôle précieux joué par les Nations unies, l’Union africaine et la CEDEAO dans la résolution du conflit post-électoral ivoirien et appellent à la poursuite de leur engagement dans l’ensemble du processus politique qui doit être mis en œuvre dès que possible.

Les membres du Conseil de sécurité appellent la communauté internationale à porter d’urgence assistance à la population touchée et aux réfugiés en Côte d’Ivoire et ses pays voisins avec une aide humanitaire efficace, en particulier au Libéria.



Pour en savoir plus, consultez notre fiche Côte d’Ivoire.



Bookmark and Share
Bookmark and Share
Rss
Organisation des Nations Unies Présidence de la République France Diplomatie La France à l'Office des Nations Unies à Genève Union Européenne Première réunion de l'ONU