Twitter Facebook Flickr Youtube RSS Share

8 décembre 2009 - Côte d’Ivoire - Remarques à la presse de M. Gérard Araud, Représentant permanent de la France auprès des Nations unies

Le Conseil de sécurité vient d’adopter une déclaration présidentielle sur la Côte d’Ivoire : il continue de suivre la situation dans ce pays. Comme vous le savez le Conseil de sécurité avait fixé la date de l’élection présidentielle en Côte d’Ivoire au 29 novembre. Elles n’ont pas eu lieu, mais le Conseil a décidé de continuer de suivre la situation.

Nous considérons que ce retard, quelque regrettable qu’il soit, est fondé en réalité sur des problèmes techniques, c’est à dire sur la constitution d’une liste électorale crédible. Il s’agit d’un processus lent et nous espérons que les élections auront lieu au mois de février ou au mois de mars 2010. Le Conseil par l’adoption de cette déclaration présidentielle a voulu prouver qu’il continuait à surveiller la situation.

Dans un deuxième temps se posera la question du renouvellement du mandat de la force de l’ONUCI : nous devons le renouveler en janvier. A ce moment là nous devrons tenir compte du fait que les élections auront lieu quelques semaines, peut être quelques mois plus tard, et le mandat de l’ONUCI sera donc renouvelé en conséquence.

Pour résumer, il s’agit d’un nouveau signal, envoyé au gouvernement ivoirien et à toutes les parties ivoiriennes, que le Conseil de sécurité continue d’accorder la plus grande attention à la situation dans ce pays. C’est aussi un signal de confiance : le processus va enfin de l’avant et nous espérons qu’il aboutira le plus rapidement possible.



Bookmark and Share
Bookmark and Share
Rss
Organisation des Nations Unies Présidence de la République France Diplomatie La France à l'Office des Nations Unies à Genève Union Européenne Première réunion de l'ONU