Twitter Facebook Flickr Youtube RSS Share

19 décembre 2002 - Irak : Déclaration à la presse de M. Jean-Marc de La Sablière, représentant permanent de la France auprès des Nations unies

1 - L’évaluation préliminaire que viennent de présenter MM. Blix et El Baradei devant le Conseil rejoint largement l’analyse préliminaire à laquelle nous avons procédé de notre côté :

- malgré son volume, la déclaration iraquienne n’apporte que peu d’éléments nouveaux ., certaines informations qui y figurent présentent également des défauts de cohérence .,

- de ce fait, la déclaration n’apporte pas de réponses claires aux questions non résolues qui avaient été identifiées en 1999. Elle ne permet pas non plus de lever les doutes qui pèsent sur la poursuite par l’Iraq d’activités prohibées depuis le départ des inspecteurs en décembre 1998 ., des zones d’ombre demeurent.

2 - Cette évaluation préliminaire confirme la nécessité d’aller de l’avant dans la mise en oeuvre de la résolution 1441 en soutenant pleinement l’action des inspecteurs. C’est précisément parce que des incertitudes demeurent que ces mécanismes d’inspections ont été mis en place. C’est à travers eux que la communauté internationale pourra vérifier l’existence de programmes iraquiens d’armes de destruction massive.



Bookmark and Share
Bookmark and Share
Rss
Organisation des Nations Unies Présidence de la République France Diplomatie La France à l'Office des Nations Unies à Genève Union Européenne Première réunion de l'ONU