Twitter Facebook Flickr Youtube RSS Share

29 janvier 2003 - Irak : Déclaration à la presse de M. Jean-Marc de la Sablière, représentant permanent de la France auprès des Nations unies

Comme je l’ai dit lundi, les rapports de M.Blix et de M.El Baradei montrent que le choix collectif des inspections fait par le Conseil de sécurité de façon unanime est le bon. Il faut poursuivre résolument dans cette voie. Nous avons pleine confiance dans les inspecteurs qui disposent à la fois d’un mandat clair et de moyens sans précédent pour le mettre en œuvre.

* Les inspections se déroulent sans incident majeur et produisent déjà des résultats significatifs. Mohamed El Baradei a indiqué qu’aucune preuve n’a été trouvée à ce jour que l’Iraq aurait relancé son programme nucléaire depuis que ce programme a été éliminé dans les années 1990 sous la supervision des inspecteurs. Hans Blix a également fait part de résultats des inspections, notamment dans le domaine balistique. Il a précisé au Conseil que selon les résultats des premières analyses, aucune trace d’activité prohibée n’avait été décelée à ce stade.

* Il est évident que les inspections, qui ont démarré il y a tout juste deux mois, ont besoin de temps. MM.Blix et El Baradei nous indiqué qu’elles allaient encore monter en puissance, en termes d’effectif et d’intensité. Il faut donc laisser les inspecteurs travailler. Car il reste des zones d’ombre à éclaircir, notamment dans les domaines chimique et biologique.

* Hans Blix et Mohamed El Baradei ont insisté, avec raison, sur la nécessité d’une coopération active de l’Iraq, conformément à la résolution 1441. Le niveau de coopération actuel de l’Iraq n’est pas suffisant. Il est essentiel, comme nous l’avons dit à plusieurs reprises, que l’Iraq fasse plus. L’Iraq doit intensifier sa coopération afin de faciliter le travail des inspecteurs et permettre d’atteindre un désarmement vérifié de l’Iraq qui est notre objectif commun.

* Nous nous félicitons de la décision américaine de communiquer la semaine prochaine au Conseil de sécurité des informations sur les programmes iraquiens. Nous comprenons que M.Blix et El Baradei, qui devraient naturellement participer à cette réunion du Conseil, en auront également connaissance à cette occasion. Il est en effet très utile que toutes les informations de nature à faciliter le travail des inspecteurs soient mises à leur disposition, ainsi que la résolution 1441 le demande./.



Bookmark and Share
Bookmark and Share
Rss
Organisation des Nations Unies Présidence de la République France Diplomatie La France à l'Office des Nations Unies à Genève Union Européenne Première réunion de l'ONU