Twitter Facebook Flickr Youtube RSS Share

27 mai 2011 - Arrestation de Ratko Mladić - Déclaration à la presse de M. Gérard Araud, président du Conseil de sécurité

Les Membres du Conseil de sécurité expriment leur satisfaction après l’arrestation le 26 mai 2011 de Ratko Mladić, accusé par le Tribunal Pénal International pour l’Ex-Yougoslavie de génocide, complicité de génocide, crimes contre l’humanité et violation des lois ou coutumes de la guerre en Bosnie-Herzégovine, y compris à Srebrenica. Ils félicitent les autorités serbes de cette arrestation, qui est une démonstration claire de la coopération du Gouvernement serbe avec le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie, conformément aux résolutions du Conseil, notamment la résolution 1931 (2010). Les Membres du Conseil de sécurité se félicitent de l’intention de la Serbie de faire rapidement procéder au transfèrement de Ratko Mladić au Tribunal de La Haye.

Les Membres du Conseil de sécurité expriment leur profonde compassion à ceux qui ont souffert ou perdu des êtres chers pendant les conflits dont l’ex-Yougoslavie a été le théâtre dans les années 90. Ils partagent l’espoir que la détention et le transfèrement de Ratko Mladić favoriseront la réconciliation et l’avenir européen des Balkans occidentaux.

Les Membres du Conseil réaffirment leur volonté de faire en sorte que les auteurs de génocide, de crimes de guerre ou de crimes contre l’humanité ne restent pas impunis

Les Membres du Conseil de sécurité se félicitent que le Président Tadić se soit explicitement engagé à continuer de rechercher Goran Hadzić, dernier accusé du Tribunal en fuite, et estiment que cette recherche doit rester une priorité fondamentale pour le Gouvernement serbe.



Bookmark and Share
Bookmark and Share
Rss
Organisation des Nations Unies Présidence de la République France Diplomatie La France à l'Office des Nations Unies à Genève Union Européenne Première réunion de l'ONU