Twitter Facebook Flickr Youtube RSS Share

21 octobre 2008 - Intervention de M. Jean-Maurice Ripert - Quatrième Commission de la 63e AGNU

Point 37 - Sahara occidental. Déclaration de l’Union européenne

Monsieur le Président,

J’ai l’honneur de m’exprimer au nom de l’Union Européenne.

La Turquie et l’ancienne République yougoslave de Macédoine, pays candidats, l’Albanie, pays du processus de stabilisation et d’association et candidat potentiel, ainsi que l’Ukraine, se rallient à la présente déclaration.

L’Union européenne se félicite que la résolution sur la question du Sahara occidental, présentée par la présidence, ait pu être adoptée par consensus et salue les parties pour leurs efforts.

Elle réaffirme son soutien aux efforts déployés par le Secrétaire général des Nations Unies pour parvenir à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable qui permette l’autodétermination du peuple du Sahara occidental.

L’Union européenne exprime son ferme soutien aux négociations de Manhasset lancées en 2007 avec l’adoption de la résolution 1754 du Conseil de sécurité. Elle apporte également son appui à la pleine mise en œuvre de la résolution 1813 du Conseil de sécurité en date du 30 avril 2008, qui, notamment, demande aux parties de faire preuve de réalisme et d’esprit de compromis, et d’engager des négociations de fond.

L’Union européenne salue l’engagement des parties à continuer à faire preuve de volonté politique et à travailler dans une atmosphère propice au dialogue, afin d’entrer dans une phase plus intensive de négociation, sans condition préalable et de bonne foi, en prenant en compte les efforts et développements réalisés depuis 2006, afin d’assurer la mise en œuvre des résolutions 1754, 1783 et 1813 et le succès des négociations.

L’Union européenne estime qu’un retour à la situation précédant l’adoption de la résolution 1754 du 30 avril 2007 constituerait un revers majeur pour la perspective d’un règlement de ce conflit et ferait perdurer une situation inacceptable pour les populations, notamment dans les camps de réfugiés.

L’Union européenne considère que la construction d’un Maghreb uni, stable et intégré reste largement subordonnée à une solution au conflit du Sahara occidental./.



Bookmark and Share
Bookmark and Share
Rss
Organisation des Nations Unies Présidence de la République France Diplomatie La France à l'Office des Nations Unies à Genève Union Européenne Première réunion de l'ONU