Twitter Facebook Flickr Youtube RSS Share

12 novembre 2010 - Election de la France au Conseil d’administration d’ONU Femmes - Déclaration du porte-parole du ministère des Affaires étrangères et européennes

La France a été élue le 10 novembre à New York au Conseil d’administration de l’Entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation de la femme (ONU Femmes), nouvel organe qui sera opérationnel le 1er janvier 2011.

Cette élection par acclamation souligne la confiance de la communauté internationale en la France pour jouer pleinement son rôle, au sein du Conseil d’administration d’ONU Femmes, au service de la promotion du rôle des femmes. Cette nouvelle structure regroupe deux entités financées par contributions volontaires le Fonds de développement des Nations unies pour les femmes (UNIFEM) et l’Institut international de recherche et de formation des Nations unies pour la promotion de la femme (INSTRAW) ainsi que deux services financés par le budget général (obligatoire) des Nations unies.

C’est aussi une marque de reconnaissance de l’engagement de la France en faveur des femmes, qui s’est notamment traduit par plusieurs initiatives récentes :

- la France est ainsi à l’origine, avec les Pays-Bas, d’une résolution annuelle de l’Assemblée générale des Nations unies appelant à intensifier la lutte pour l’élimination de toutes les formes de violence à l’égard des femmes ;

- notre pays est également à l’origine de la mise en place d’un nouveau groupe d’experts indépendants du Conseil des droits de l’Homme, dont le mandat porte sur les lois et pratiques discriminatoires à l’égard des femmes ;

- au sein de l’Union européenne, la France a fait adopter, sous sa présidence, des lignes directrices sur les violences contre les femmes et la lutte contre toutes formes de discrimination à leur encontre, qui encadrent l’action du réseau diplomatique de l’Union européenne et des Etats membres.

Par ailleurs, la France vient de mettre en place un nouveau fonds de solidarité prioritaire (FSP) consacré à la lutte contre les violences faites aux femmes, doté d’un montant de 1,5 million d’euros, et dont le partenaire principal est le Fonds de développement des Nations unies pour les femmes (UNIFEM). Notre pays développe également cette année avec UNIFEM un projet d’aide juridique pour les femmes en Afghanistan (doté de 500.000 euros).

Notre action sur le terrain en faveur du statut des femmes, contre les discriminations et les violences dont elles sont victimes prend d’autres formes comme l’illustrent les exemples suivants : à travers les crédits déconcentrés des fonds sociaux de développement (FSD) sur l’année 2009-2010, la France soutient des projets à hauteur de 4,8 millions d’euros dans dix-sept pays de la zone de solidarité prioritaire (ZSP) en faveur d’associations de femmes ou d’actions favorisant l’égalité des femmes et des hommes ; depuis 2009, un FSP sur le thème "genre et développement économique en Afrique" a permis de mobiliser 3 millions d’euros.




Pour en savoir plus, consultez notre fiche protection des femmes.



Bookmark and Share
Bookmark and Share
Rss
Organisation des Nations Unies Présidence de la République France Diplomatie La France à l'Office des Nations Unies à Genève Union Européenne Première réunion de l'ONU