Twitter Facebook Flickr Youtube RSS Share

23 septembre 2013 - Réunion « Paix et Sécurité au Sahel : le rôle de la société civile » - Intervention de Mme Yamina Benguigui, ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères, chargée de la Francophonie

"Mesdames et Messieurs les Ministres,
Mesdames et Messieurs les Représentants de la société civile,

Chers partenaires,

La stabilité du Sahel est un enjeu pour tous.

Nous avons été mobilisés autour du Mali cette année.

Les défis d’une sortie de crise pérenne dans la région et les atouts pour y parvenir sont nombreux. La diversité des populations et des communautés qui la composent est un atout.

Je voudrais saluer cette société civile malienne victorieuse qui n’a jamais baissé les bras, même au plus fort de l’occupation du Nord Mali par les groupes terroristes. Sa voix s’est faite entendra lors de la réunion qui s’est tenue à Bamako le 27 avril dernier, et qui a regroupé les acteurs nationaux et internationaux engagés dans le développement du pays.

Les enjeux sociétaux sont énormes. Qu’il s’agisse de l’éducation, de l’emploi, de la lutte contre le radicalisme, la protection des droits des femmes, la protection des cultures dans le respect des traditions, etc.

Le défi humanitaire est par ailleurs vif : 11 millions de personnes, dont plus d’un million d’enfants, vivent dans une situation d’insécurité alimentaire alarmante.

La région compte encore plusieurs centaines de milliers de réfugiés et déplacés.

Le 20 mars dernier, à l’occasion du premier forum mondial des femmes francophones, 700 femmes issues de la société civile ont rappelé leur solidarité avec les maliennes, et ont insisté sur le rôle que les femmes doivent jouer dans les processus décisionnels.

Aujourd’hui,ce Mali encore blessé mais debout envisage, dans l’unité retrouvée, son développement.

Car il n’y aura jamais de paix durable, jamais de stabilité, jamais de développement réussi, sans l’implication de ce qui est l’essence même d’une Nation, sa société civile, société civile au cœur de laquelle les femmes jouent un rôle essentiel.

C’est pourquoi, la France, dans le cadre de son plan d’urgence pour le Mali, privilégie la mise en œuvre des projets par des opérateurs issus de la société civile.

Mesdames et Messieurs, au Sahel, il nous faut agir ensemble.

Je vous remercie,



Bookmark and Share
Bookmark and Share
Rss
Organisation des Nations Unies Présidence de la République France Diplomatie La France à l'Office des Nations Unies à Genève Union Européenne Première réunion de l'ONU