Twitter Facebook Flickr Youtube RSS Share

6 novembre 2002 - Irak : Intervention de M. Jean-David Levitte, représentant permanent de la France auprès des Nations unies

Nous avons eu, ce matin, une très importante session de consultations. Le nouveau texte révisé est, en ce moment même, transmis à Paris afin que les plus hautes autorités de l’Etat en prennent connaissance et l’examinent de façon approfondie. Je me limiterai donc, à l’heure actuelle, à trois commentaires :

* Premièrement, depuis le moment où les négociations ont débuté, nous avons dit que nous voulions donner une dernière chance à l’Irak en matière de désarmement à travers le régime des inspections des Nations Unies. Pour cela, nous avons besoin d’un régime d’inspections amélioré. En ce qui nous concerne, nous soutiendrons ce qui est accepté par le Président Hans Blix. Donc, s’agissant du paragraphe du projet de résolution sur le régime des inspections, je dirai simplement que le Président Blix nous a fait part de commentaires utiles lors de la session de ce matin et que nous soutenons ses vues. * Deuxièmement, nous avons dit, depuis le début de ces longues négociations, que pour la France, le point essentiel demeure la préservation du rôle du Conseil de Sécurité. C’est ce que nous appelons l’approche en deux temps. Sur ce point précis, je peux dire que des progrès substantiels ont été accomplis aujourd’hui. * Troisièmement et finalement, notre but a été, depuis le départ, l’acceptation unanime de la résolution par le Conseil de Sécurité. Simplement parce que nous devons être unis sur un sujet aussi important si nous voulons aboutir a nos fins. Nous pourrons vérifier lors des consultations de demain si nous approchons de ce but.



Bookmark and Share
Bookmark and Share
Rss
Organisation des Nations Unies Présidence de la République France Diplomatie La France à l'Office des Nations Unies à Genève Union Européenne Première réunion de l'ONU