Twitter Facebook Flickr Youtube RSS Share

31 Juillet 2008 - Conseil de sécurité - MINUAD - Explication de vote prononcée par M. Nicolas de Rivière, Conseiller politique de la délégation française

Merci, M. le Président.

Ma délégation se réjouit de l’adoption de la résolution n°1828 et elle remercie chaleureusement la délégation du Royaume-Uni pour les efforts qu’elle a consentis pour mener cette négociation à bonne fin.

La France soutient pleinement la MINUAD, et souhaite que son déploiement progresse rapidement et sans entraves. Elle tient à souligner que la question du soutien à la MINUAD est un point qui fait l’unanimité parmi les membres du Conseil, et elle s’en réjouit. La situation au Darfour, de même que la situation dans les régions frontalières des pays voisins affectés par cette crise, continue en effet de mériter l’engagement déterminé de notre Conseil. Nous ne devons ménager aucun effort pour que la MINUAD soit mise en mesure d’accomplir sa mission.

Nous avons pris note de la demande, émise notamment par l’Union africaine, de " surseoir au processus initié par la Cour pénale internationale ".

La France est fermement attachée à la lutte contre l’impunité et à l’action de la Cour pénale internationale, qui doit suivre un cours qui lui est propre.

Nous continuons d’appeler à la coopération des autorités soudanaises avec la Cour, y compris en ce qui concerne les deux mandats d’arrêt existants, qui concernent MM. Haroun et Kushayb.

La France appelle également les autorités soudanaises et toutes les parties à cesser les hostilités, faciliter l’action des opérateurs humanitaires, coopérer avec la MINUAD et s’engager résolument dans un processus politique sous l’égide des Nations Unies et de l’Union africaine.

Je vous remercie./.



Bookmark and Share
Bookmark and Share
Rss
Organisation des Nations Unies Présidence de la République France Diplomatie La France à l'Office des Nations Unies à Genève Union Européenne Première réunion de l'ONU