Twitter Facebook Flickr Youtube RSS Share

16 septembre 2011 - Conseil de sécurité - Libéria/MINUL - Explication de vote de M. Gérard Araud, représentant permanent de la France auprès des Nations unies

Monsieur le Président,

Ma délégation a voté en faveur de ce projet de résolution car nous soutenons naturellement le renouvellement du mandat des Casques bleus au Libéria.

Nous soutenons le travail de la MINUL, dont le Libéria aura notamment besoin en vue de ses élections. Nous pensons qu’une présence à moyen et long terme des Nations unies au Libéria est nécessaire, pour achever le travail de consolidation de la paix mené avec succès dans ce pays. Mais nous appelons le Libéria à redoubler d’efforts dans le processus de transition et le transfert effectif des compétences de la MINUL aux autorités nationales, notamment dans le domaine sécuritaire.

En outre, le Conseil de sécurité doit gérer de manière responsable les opérations de maintien de la paix qu’il mandate. Ces missions doivent être adaptées aux besoins des pays dans lesquels elles opèrent. La MINUL, qui opère dans un pays en paix depuis maintenant près de huit ans, ne saurait échapper à ce principe de bonne gestion.

Il en va aussi de la capacité du Conseil de sécurité à pouvoir répondre aux nouveaux théâtres de conflit qui émergent ailleurs sur le continent, comme au Soudan, et qui appellent encore plus de Casques bleus, plus de moyens logistiques et de financement. Il est important de revoir régulièrement toutes nos missions et de savoir les adapter, à la hausse comme à la baisse, pour mieux utiliser des ressources qui ne sont pas illimitées.

Pour cette raison, nous souscrivons pleinement à la recommandation du Secrétaire général inscrite au paragraphe 73 de son 23ème rapport, en faveur d’une revue complète de la MINUL, de son mandat, de sa configuration et de ses effectifs militaire et de police au plus tard le 31 mai 2012, sur la bases de propositions du Secrétariat qui sont attendues au plus tard le 30 avril 2012. Ce point aurait pu figurer dans le nouveau mandat de la MINUL.

Une fois terminées les élections et l’investiture présidentielle, nous appelons le Secrétariat à envoyer sans retard une équipe au Libéria afin de mener, comme il l’a lui-même suggéré, un réexamen du format de la MINUL. Le Conseil de sécurité devra alors se prononcer sur cette question dans les semaines qui suivront la réception de ces propositions d’ici la fin du mois de mai 2012. Nous espérons que les progrès importants accomplis par le Libéria autoriseront la reprise du retrait de la composante militaire de la MINUL.

Je vous remercie./.



Pour en savoir plus sur le Libéria.



Bookmark and Share
Bookmark and Share
Rss
Organisation des Nations Unies Présidence de la République France Diplomatie La France à l'Office des Nations Unies à Genève Union Européenne Première réunion de l'ONU