Twitter Facebook Flickr Youtube RSS Share

6 juin 2011 - Conseil de sécurité - Mission du Conseil de sécurité en Afrique - Intervention de M. Martin Briens, chargé d’affaires a.i. de la France auprès des Nations unies

Merci Monsieur le Président,

Comme les années passées, le Conseil de sécurité a effectué au mois de mai une mission d’une semaine en Afrique. Du 19 au 26 mai, le Conseil de sécurité s’est rendu successivement en Ethiopie -à Addis-Abeba- ; au Soudan -à Khartoum et à Djouba- ; et enfin à Nairobi, au Kenya, le Conseil de sécurité n’ayant pu se rendre à Mogadiscio.

Ce déplacement a permis au Conseil de sécurité de rencontrer les autorités politiques des pays visités ainsi que les responsables des Nations unies sur le terrain, notamment les responsables des opérations de maintien de la paix mandatées par le Conseil. La mission a également permis au Conseil de sécurité de rencontrer des représentants de la société civile.

La France assurait la coordination de la première partie de cette mission : le déplacement à Addis Abeba. Je vais donc présenter cette étape de la mission, avant de céder la parole à mes collègues américain, russe, britannique et sud-africain qui ont assuré la coordination des étapes suivantes au Soudan et à Nairobi.

Monsieur le Président,

Comme vous le savez, le Conseil de sécurité rencontre désormais chaque année le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine. Cette rencontre s’était tenue à New York l’an passé. Suivant la logique d’alternance, elle s’est donc déroulée cette année au siège de l’Union africaine, à Addis-Abeba, le 21 mai.

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine était présidé par le Représentant permanent de l’Afrique du Sud, l’Ambassadeur Pepani. Le Commissaire pour la paix et la sécurité de l’Union africaine, M. Ramtane Lamamra, a participé à la réunion.

Au cours de la rencontre, qui a duré plus de quatre heures, le Conseil de sécurité a pu débattre avec les Représentants permanents membres du Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine des modalités de travail entre les deux institutions et évaluer leur coopération en matière de prévention et de règlement des conflits, ainsi que de maintien et de consolidation de la paix.

Les membres du Conseil de sécurité des Nations unies et du Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine ont réaffirmé la responsabilité première du Conseil de sécurité dans le maintien de la paix et de la sécurité internationales et le mandat du Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine en ce qui concerne la promotion de la paix et de la sécurité en Afrique. Ils ont aussi réaffirmé les dispositions du chapitre VIII de la Charte des Nations unies sur le rôle des arrangements régionaux dans le règlement des différends.

La rencontre a permis d’aborder de manière approfondie 4 thématiques actuellement à l’agenda des deux institutions :

— la Libye,
— la Côte d’Ivoire,
— le Soudan,
— la Somalie.

Chacun de ces thèmes a fait l’objet de discussions franches et substantielles, avec pour objectif de dégager une vision commune permettant aux Nations unies et à l’Union africaine de mieux articuler leurs actions.

A l’issue de la rencontre, un communiqué final conjoint a pu être adopté. Le document se félicite notamment du renforcement de la coopération entre le Conseil de sécurité et le Conseil de paix et de sécurité de l’UA. Il évoque également les préoccupations ainsi que les priorités exprimées par les deux Conseils s’agissant de la Libye, de la Côte d’Ivoire, du Soudan et de la Somalie.

En plus de la rencontre avec le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine, le Conseil de sécurité a par ailleurs été reçu par le Premier Ministre ethiopien Mélès Zenawi. La discussion, qui a duré plus d’une heure, a permis d’évoquer principalement la situation au Soudan et en Somalie, ainsi que les questions de l’Erythrée et de la Libye.

Avant de céder la parole aux représentants permanents des Etats-Unis et de la Russie qui décriront l’étape du Conseil de sécurité au Soudan, je souhaiterais conclure en remerciant l’équipe du Bureau des Nations Unies auprès de l’Union africaine à Addis Abeba -créé le 1er juillet dernier- pour leur appui et leur accueil lors du déplacement du Conseil de sécurité, et tout particulièrement bien sûr le Directeur du Bureau, M. Zachary Muburi-Muita.

Je vous remercie Monsieur le Président.



Bookmark and Share
Bookmark and Share
Rss
Organisation des Nations Unies Présidence de la République France Diplomatie La France à l'Office des Nations Unies à Genève Union Européenne Première réunion de l'ONU