Twitter Facebook Flickr Youtube RSS Share

17 mai 2014 - Mali - Violences à Kidal

Déclaration du porte-parole du ministère des Affaires étrangères et du Développement international

La France condamne les violences inacceptables et meurtrières survenues le 17 mai lors de la visite du Premier ministre malien à Kidal. Rien ne saurait justifier de tels actes alors que tous les efforts doivent tendre au dialogue et à la réconciliation, conformément aux décisions du conseil de sécurité des Nations unies.

Il est essentiel que toute la lumière soit faite sur les crimes commis à l’encontre des civils et des représentants du gouvernement malien et que les responsables soient identifiés et traduits devant la justice. Nous demandons que les groupes armés libèrent immédiatement et sans condition les personnes détenues comme otages et restituent le gouvernorat de Kidal.

Les forces françaises présentes au Mali ont apporté leur aide à la mission des Nations unies (MINUSMA) pour sécuriser le déplacement du Premier ministre malien. Elles demeurent par ailleurs engagées dans le combat contre les groupes armés terroristes au Nord du Mali. Des résultats très significatifs ont été obtenus ces dernières semaines.



Bookmark and Share
Bookmark and Share
Rss
Organisation des Nations Unies Présidence de la République France Diplomatie La France à l'Office des Nations Unies à Genève Union Européenne Première réunion de l'ONU