Twitter Facebook Flickr Youtube RSS Share

19 août 2010 - Journée mondiale de l’aide humanitaire - Déclaration de M. B. Kouchner, ministre des Affaires étrangères et européennes

La "Journée mondiale de l’aide humanitaire" prend aujourd’hui un relief tout particulier alors que la communauté internationale se mobilise en faveur du Pakistan dramatiquement frappé par des inondations d’une ampleur exceptionnelle.

Cette journée honore l’engagement des travailleurs humanitaires et la mémoire de Sergio Vieira De Mello.

Mon ami Sergio Vieira De Mello a voué sa vie à la promotion de la paix et des droits de l’Homme. Le 19 août 2003, Sergio et 21 de ses collègues, étaient victimes d’un attentat à Bagdad, alors qu’ils participaient, dans le cadre de l’action des Nations unies, au relèvement de l’Irak. Je tiens aujourd’hui, à rendre à nouveau hommage à cet homme exceptionnel, dont l’engagement reste un exemple pour nous tous.

Cette journée est celle de tous les travailleurs humanitaires intervenant dans des régions dangereuses, souvent au péril de leur vie, dans le but d’alléger les souffrances des populations vulnérables. Je tiens à témoigner mon profond respect et ma reconnaissance pour leur courage et leur dévouement.

Nos pensées vont notamment aux travailleurs humanitaires assassinés en Afghanistan il y a deux semaines, et à notre compatriote Michel Germaneau assassiné au Sahel le mois dernier. Nous nous souvenons aussi des 17 membres d’Action contre la Faim exécutés en 2006 à Muttur au Sri Lanka et dont les meurtriers n’ont toujours pas été retrouvés.

La sécurité du personnel humanitaire constitue pour la France une priorité. Les attaques dirigées contre eux sont la négation de la solidarité qui fonde l’action humanitaire. Elles constituent un fléau pour la communauté internationale et doivent faire l’objet de mesures appropriées par l’ensemble des Etats. C’est pourquoi la France est déterminée à œuvrer au renforcement de la sécurité du personnel humanitaire, notamment lors de la prochaine Assemblée générale des Nations unies.

La France continuera de soutenir la réforme de l’humanitaire engagée par les Nations unies en vue de renforcer la coordination et l’efficacité des secours, en particulier lors des catastrophes d’ampleur massive, comme en Haïti ou au Pakistan.



Bookmark and Share
Bookmark and Share
Rss
Organisation des Nations Unies Présidence de la République France Diplomatie La France à l'Office des Nations Unies à Genève Union Européenne Première réunion de l'ONU