Twitter Facebook Flickr Youtube RSS Share

19 août 2014 - Journée mondiale de l’aide humanitaire

Déclaration du porte-parole du ministère des Affaires étrangères et du Développement international

Nous célébrons aujourd’hui la Journée mondiale de l’aide humanitaire. Le 19 août est en effet une date symbolique pour la communauté internationale puisqu’elle correspond, il y a 11 ans, à la date de l’attentat qui avait frappé le siège des Nations unies à Bagdad et causé la mort de 22 personnes.

11 ans après cette attaque, malheureusement, ce débat reste d’actualité, alors que les acteurs humanitaires subissent des attaques ciblées, délibérées et en nombre croissant, dans les pays où ils se rendent pour sauver des vies.

L’Irak déjà, mais aussi la Syrie et les pays voisins durement touchés par l’afflux de réfugiés, les territoires palestiniens, la République centrafricaine, le Soudan du Sud, la Somalie, les pays des grands lacs et le Sahel toujours, les Philippines avec le typhon Haiyan, les Balkans et la Bolivie inondés et tant d’autres États, jamais une année n’aura été aussi chargée en crises humanitaires. Plus de 51 millions de personnes dans le monde ont été contraintes de quitter leurs foyers en raison des conflits armés, de la violence et des catastrophes naturelles.

La France intervient sur l’ensemble de ces crises, aux côtés des agences des Nations unies, de la Commission européenne et des organisations humanitaires, avec l’appui des collectivités territoriales et des fondations d’entreprises françaises.

C’est l’occasion pour la France de rendre un hommage appuyé à l’ensemble des travailleurs humanitaires qui, comme le souligne le Secrétaire général, M. Ban Ki-moon, sont parmi les plus touchés par les atrocités des crises. La France salue leur dévouement alors qu’ils portent secours au péril de leur vie, dans des conditions de plus en plus difficiles.

En 2013, 155 travailleurs humanitaires ont été tués dans l’exercice de leur mission. Nous continuerons de faire tout ce qui est en notre pouvoir pour que de tels actes ne restent pas impunis et d’œuvrer pour assurer aux travailleurs humanitaires un environnement aussi sûr et stable que possible dans les théâtres où ils sont présents.

La France continuera de défendre avec force la sécurité des personnels humanitaires comme elle le fait déjà y compris au sein des instances internationales et en premier lieu des Nations unies. Ensemble, nous avons le devoir - et cette journée nous le rappelle - de nous mobiliser pour soutenir l’action des personnels humanitaires et venir en aide aux personnes les plus vulnérables.



Bookmark and Share
Bookmark and Share
Rss
Organisation des Nations Unies Présidence de la République France Diplomatie La France à l'Office des Nations Unies à Genève Union Européenne Première réunion de l'ONU