Twitter Facebook Flickr Youtube RSS Share

19 février 2010 - Iran - Rapport de l’AIEA - Déclaration du porte-parole du ministère des Affaires étrangères et européennes

"Ce rapport confirme avec précision les très graves préoccupations de la communauté internationale. Il montre combien il est urgent d’agir avec détermination pour répondre à l’absence de coopération de l’Iran.

Le rapport décrit la poursuite des activités d’enrichissement de l’Iran, en violation des résolutions du Conseil de sécurité et du Conseil des gouverneurs de l’AIEA. Il constate que non seulement l’Iran continue à accumuler une quantité toujours plus importante d’uranium enrichi, mais également que, sans fin civile crédible, il a entrepris de l’enrichir à des taux plus élevés, et qu’il a construit le site clandestin d’enrichissement à Qom en toute illégalité ; il rapporte en détail l’absence de coopération de Téhéran avec l’Agence sur des sujets aussi importants que des activités dont l’Agence précise explicitement qu’elles peuvent être liées à la conception et la fabrication d’une charge nucléaire pour des missiles.

Au vu de ce bilan inquiétant, le directeur général appelle instamment l’Iran à coopérer, pour dissiper les doutes de la communauté internationale sur la finalité de son programme. Nous ne pouvons que nous joindre à cet appel pressant de l’Agence.

L’Iran a refusé ces derniers mois toutes les offres de dialogue et de coopération des Six. Avec nos partenaires, nous n’avons aujourd’hui d’autre choix, au vu de ce constat, que de rechercher l’adoption dans les prochaines semaines de nouvelles mesures par le Conseil de sécurité des Nations unies."



Bookmark and Share
Bookmark and Share
Rss
Organisation des Nations Unies Présidence de la République France Diplomatie La France à l'Office des Nations Unies à Genève Union Européenne Première réunion de l'ONU