Twitter Facebook Flickr Youtube RSS Share

20 août 2010 - Processus de paix au Proche-Orient - Lancement des négociations directes - Déclaration des autorités françaises



Communiqué de la Présidence de la République

Le Président de la République se réjouit de l’annonce de la reprise des négociations directes entre Israéliens et Palestiniens, qu’il a encouragée sans relâche à travers ses nombreux contacts avec le Président ABBAS et le Premier ministre NETANYAHOU. Il les félicite pour cette décision courageuse, qui doit également beaucoup aux efforts du Quartet et notamment des Etats-Unis. Les peuples palestinien et israélien souhaitent la paix ; les paramètres de la solution sont connus depuis longtemps ; le temps presse pour ces deux peuples, pour toute la région et pour le monde.

La France n’a cessé d’appeler les deux parties à retrouver le chemin de la négociation afin de parvenir, sur les bases agréées par la communauté internationale, à la solution des deux Etats, Israël et la Palestine, vivant côte-à-côte en paix et en sécurité. Avec ses partenaires de l’UE, elle souhaite poursuivre l’effort de soutien au processus désormais relancé et propose, dans le contexte du progrès des discussions entre les parties, d’organiser une nouvelle conférence des donateurs destinée à appuyer l’édification du futur Etat palestinien.

Après une trop longue période de blocage, les attentes sont immenses et ne doivent pas être déçues. Le Président de la République encourage les dirigeants et les négociateurs israéliens et palestiniens à tout mettre en œuvre pour que la nouvelle phase qui va s’ouvrir permette enfin de trouver une issue à un conflit de plus de 60 ans. Il appelle chacun au sens des responsabilités pour saisir la chance qui se présente. La France sera toujours aux côtés de ceux qui, en Israël et dans les Territoires palestiniens, agissent en faveur de la paix.



Déclaration de Bernard Kouchner, ministre des Affaires étrangères et européennes

La France salue le lancement des négociations directes entre Israël et les Palestiniens. Je salue également les efforts américains qui ont permis la mise en œuvre de cette entreprise, cruciale pour assurer la paix dans la région.

Pour être utiles et réussir, ces négociations devront porter sur l’ensemble des éléments liés au statut final, sur la base des paramètres agréés par la communauté internationale.

Je fais appel à la responsabilité des parties pour que ces négociations puissent conduire à des progrès rapides en vue de la création d’un Etat palestinien viable, indépendant et démocratique, vivant en paix et en sécurité aux côtés d’Israël.

Le président de la République a eu l’occasion lors de ses derniers entretiens avec le Président Abbas et le Premier ministre Netanyahu de les assurer tous deux du plein soutien et de l’engagement de la France dans la mise en œuvre de cet objectif.

La France demande à nouveau aux parties de s’abstenir de toute action susceptible de remettre en cause les avancées à venir.



Pour en savoir plus, consultez la fiche "Israël / Territoires palestiniens"



Bookmark and Share
Bookmark and Share
Rss
Organisation des Nations Unies Présidence de la République France Diplomatie La France à l'Office des Nations Unies à Genève Union Européenne Première réunion de l'ONU