Twitter Facebook Flickr Youtube RSS Share

26 novembre 2013 - Syrie - Annonce de la tenue d’une conférence de paix

Déclaration du porte-parole du ministre des Affaires Étrangères

La France se félicite de l’annonce, par le secrétaire général des Nations unies, de la tenue d’une conférence de paix sur la Syrie à Genève le 22 janvier prochain. Il s’agit d’une étape importante vers une solution politique à la crise. Il importe à présent que chacune des parties à la conférence, le régime et l’opposition, forme une délégation unique pour participer.

Comme nous l’avons rappelé lors de la réunion de Londres le 29 octobre dernier, la Coalition nationale syrienne devra être au cœur et prendre la tête de la délégation de l’opposition. Il en va de la crédibilité de la conférence.

Pour pouvoir mettre fin au terrible conflit qui ravage la Syrie depuis plus de deux ans et restaurer l’unité et la stabilité du pays, la conférence devra déboucher sur une véritable transition politique. Conformément au communiqué de Genève du 30 juin 2012, il s’agira de mettre en place, par consentement mutuel, un gouvernement de transition doté des pleins pouvoirs exécutifs, y compris sur les forces militaires, de sécurité et de renseignement. Ce gouvernement de transition devra constituer la seule source de légitimité et de légalité en Syrie. Lorsqu’il sera établi, Bachar Al-Assad ne devra plus jouer aucun rôle.

Toutes les parties prenantes à la crise doivent pouvoir participer à la conférence, dès lors qu’elles ont préalablement accepté l’objectif d’une transition politique fondée sur la pleine mise en œuvre du communiqué de Genève du 30 juin 2012, et sont désireuses d’œuvrer de bonne foi à sa mise en œuvre.

En savoir plus sur la Syrie.



Bookmark and Share
Bookmark and Share
Rss
Organisation des Nations Unies Présidence de la République France Diplomatie La France à l'Office des Nations Unies à Genève Union Européenne Première réunion de l'ONU