Twitter Facebook Flickr Youtube RSS Share

31 mai 2010 - Gaza - Déclaration des autorités françaises



Le 31 mai 2010, le Conseil de sécurité s’est réuni en urgence à 13h (New York) pour débattre de l’opération militaire israélienne contre la "Flottille de la paix à destination de Gaza" le 31 mai, qui s’est soldée par la mort d’au moins 10 personnes, comme l’a indiqué au début de la réunion M. Oscar Fernandez-Taranco, secrétaire général adjoint aux affaires politiques. La Turquie était représentée à cette réunion par son ministre des Affaires étrangères, M. Davutoglu. Israël et la Palestine participaient également au débat. Une déclaration présidentielle a été adoptée dans la nuit du 31 mai au 1er juin.




Opération contre la "Flotille de la Paix" à destination de Gaza (31 mai 2010)


Communiqué de la Présidence de la République


Le Président de la République exprime sa profonde émotion devant les conséquences tragiques de l’opération militaire israélienne contre la "flottille de la liberté" à destination de Gaza.

Il condamne l’usage disproportionné de la force et adresse ses condoléances aux familles des victimes.

Toute la lumière doit être faite sur les circonstances de cette tragédie, qui souligne l’urgence d’une relance du processus de paix.


Déclaration de Bernard Kouchner


"Je suis profondément choqué par les conséquences tragiques de l’opération militaire israélienne contre " La Flottille de la Paix à destination de Gaza ". Nous ne comprenons pas le bilan humain, encore provisoire, d’une telle opération contre une initiative humanitaire connue depuis plusieurs jours. Rien ne saurait justifier l’emploi d’une telle violence que nous condamnons.

Dans ces circonstances tragiques, j’adresse toutes mes condoléances aux familles et aux proches des victimes si cruellement éprouvés.

Toute la lumière doit être faite sur les circonstances de ce drame et nous souhaitons qu’une enquête approfondie soit mise en place sans délai.

Nous sommes pleinement mobilisés aux côtés des ressortissants français qui participaient à cette opération.

Ces évènements nous rappellent que la situation actuelle à Gaza n’est pas tenable et qu’elle appelle une réponse politique urgente. Nous prendrons toutes les initiatives nécessaires pour éviter que cette tragédie ne donne lieu à de nouvelles escalades de violence."


Communiqué de presse de Pierre Lellouche, secrétaire d’Etat chargé des Affaires européennes


Le Secrétaire d’Etat chargé des Affaires européennes condamne l’opération militaire israélienne disproportionnée contre la flottille humanitaire destinée à Gaza, et déplore la perte de vies humaines.

Cet incident tragique ne fait qu’accroître les tensions multiples dans la région, ajouter à l’isolement d’Israël et renforcer les courants les plus extrémistes. C’est une mauvaise nouvelle pour les partisans de la paix au Proche-Orient, parmi lesquels les Européens qui doivent plus que jamais se mobiliser en faveur du règlement du conflit israélo-palestinien.

Toute la lumière doit être faite sur cette opération, y compris sous la forme d’une enquête qui devra être approfondie, indépendante et conforme aux normes internationales.


Intervention de Gérard Araud, représentant permanent de la France au Conseil de sécurité, le 31 mai 2010.


Pour en savoir plus, consultez la fiche "Israël / Territoires palestiniens"



Bookmark and Share
Bookmark and Share
Rss
Organisation des Nations Unies Présidence de la République France Diplomatie La France à l'Office des Nations Unies à Genève Union Européenne Première réunion de l'ONU