Twitter Facebook Flickr Youtube RSS Share

4 février 2012 - Syrie - Attaque contre la population de Homs

Déclaration de M. Alain Juppé, ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et européennes

Paris, le 4 février 2012


Je condamne avec la plus grande fermeté la nouvelle attaque conduite par le régime syrien contre la population de Homs.

Loin d’arrêter leur politique de répression, les autorités syriennes ont franchi un pas supplémentaire dans la sauvagerie. Le massacre de Homs est un crime contre l’humanité, ses auteurs devront en répondre.

Ce déchaînement de violence souligne l’urgence que le Conseil de sécurité des Nations Unies sorte de son silence pour dénoncer les auteurs de ce crime et ouvre la voie à la mise en œuvre du plan politique de la Ligue arabe.

La communauté internationale doit reconnaitre et appuyer le droit du peuple syrien à la liberté, à la sécurité, et au choix de son avenir politique.

Ceux qui freineraient l’adoption d’une telle résolution prendraient une lourde responsabilité devant l’histoire.


En savoir plus sur la crise en Syrie.



Bookmark and Share
Bookmark and Share
Rss
Organisation des Nations Unies Présidence de la République France Diplomatie La France à l'Office des Nations Unies à Genève Union Européenne Première réunion de l'ONU