Twitter Facebook Flickr Youtube RSS Share

Enfants dans les conflits armés : adoption résolution 1882

La France se félicite de l’adoption de la résolution 1882 sur les enfants dans les conflits armés le 4 août 2009. Cette résolution constitue une avancée opérationnelle importante et un geste politique fort.

En effet, nous ne pouvons que nous réjouir vivement de l’élargissement du mandat du groupe de travail à la question des violences sexuelles et aux meurtres et mutilations commis à l’encontre des enfants, indépendamment de l’existence ou non d’enfants soldats sur le terrain. Le Conseil de sécurité s’était engagé à procéder à cet élargissement lors de son débat public du 29 avril. Cette avancée permettra une attention et une réactivité accrues du Conseil et de la communauté internationale face aux crimes sexuels massifs, systématiques et planifiés, commis dans de trop nombreuses régions, comme en République Démocratique du Congo, au Darfour ou dans l’est du Tchad.

Nous saluons également l’engagement du Conseil de sécurité afin que les responsables des six graves violations des droits de l’enfant ne restent pas impunis. A cette fin, le Conseil appelle le Groupe de travail à intensifier ses échanges avec les différents comités de sanctions et à échanger toutes les informations pertinentes sur les violations et abus perpétrés contre des enfants. Le Conseil de sécurité devra faire preuve de sa détermination à sanctionner les responsables de ces violations, en particulier les violateurs persistants, dont 16 sont identifiés depuis plus de quatre ans par le Secrétaire général.

Le Conseil de sécurité exhorte les parties au conflit qui ne l’ont pas encore fait, à établir des plans d’action permettant de mettre un terme au recrutement et à l’utilisation des enfants. Le Conseil demande également aux parties identifiées par le Secrétaire général, de faire de même pour mettre un terme aux violences sexuelles et aux meurtres et mutilations perpétrées en violation du droit international.

La France est plus que jamais engagée en faveur de la protection de l’enfance dans les conflits armés. Nous soutenons les efforts du Mexique à la Présidence du groupe de travail du Conseil de sécurité, ainsi que les travaux du Secrétariat et de l’UNICEF.

Voir la fiche sur les enfants dans les conflits armés



Bookmark and Share
Bookmark and Share
Rss
Organisation des Nations Unies Présidence de la République France Diplomatie La France à l'Office des Nations Unies à Genève Union Européenne Première réunion de l'ONU