Twitter Facebook Flickr Youtube RSS Share

La Conférence de Copenhague (7-18 décembre 2009)

Position de la France dans la négociation internationale sur le changement climatique

La France est totalement engagée dans la réussite du processus qui doit nous conduire à un accord global et ambitieux à Copenhague pour lutter contre le changement climatique. Pour la France, l’accord de Copenhague est l’occasion de définir, pour tous les pays, à partir d’un partage équitable des efforts et de nouvelles formes d’organisation internationale, les règles d’un développement économique et social véritablement durable, intégrant les contraintes environnementales (émissions de gaz à effet de serre, épuisement des ressources...).

L’engagement de la France pour un succès à Copenhague est indissociable de celui de l’Union Européenne, qui négocie d’une seule voix dans le cadre de la Convention Climat (CCNUCC) et élabore ses positions dans le cadre lors du Conseil Européen. L’UE a fait la preuve avec le paquet " énergie climat " de sa capacité à mettre en place des politiques et mesures permettant d’atteindre les objectifs ambitieux qu’elle s’est fixés en matière de changement climatique (-20% d’émissions en 2020 par rapport à 1990 pouvant aller jusqu’à -30% en cas d’accord satisfaisant).

Pour la France dans l’UE, l’accord de Copenhague doit, en premier lieu, viser l’objectif global de limiter le réchauffement à moins de 2



Bookmark and Share
Bookmark and Share
Rss
Organisation des Nations Unies Présidence de la République France Diplomatie La France à l'Office des Nations Unies à Genève Union Européenne Première réunion de l'ONU