Twitter Facebook Flickr Youtube RSS Share

Mandat d’arrêt de la Cour pénale internationale contre Kadhafi - Déclaration du porte-parole du ministère des Affaires étrangères et européennes

Saisie de la situation en Libye par la résolution 1970 du Conseil de sécurité des Nations unies, la Cour pénale internationale (CPI) vient de délivrer les mandats d’arrêt à l’encontre de Mouammar Kadhafi, de son fils Saïf Al-Islam Kadhafi et d’Abdallah Al-Senoussi, chef des services de renseignement du régime de Tripoli, pour crimes contre l’humanité.

Il résulte de cette décision, d’une signification majeure, la confirmation que M. Kadhafi a perdu toute légitimité et qu’il est entièrement isolé. Il doit quitter le pouvoir et ne peut en aucun cas faire partie de la solution politique que la communauté internationale appelle de ses voeux pour la Libye nouvelle.

La France appelle au plein respect des obligations internationales liées à la CPI.



Bookmark and Share
Bookmark and Share
Rss
Organisation des Nations Unies Présidence de la République France Diplomatie La France à l'Office des Nations Unies à Genève Union Européenne Première réunion de l'ONU