Twitter Facebook Flickr Youtube RSS Share

Missions en Syrie de Valerie Amos, secrétaire générale adjointe des Nations unies pour les affaires humanitaires et coordinatrice des secours d’urgence, et de Kofi Annan, envoyé spécial conjoint des Nations unies et de la ligue arabe sur la Syrie

Déclaration du porte-parole du ministère des Affaires étrangères et européennes
Paris, le 6 mars 2012


Depuis des mois, la France exige, avec la communauté internationale, que la Syrie s’engage dans une solution pacifique et qu’elle respecte ses obligations humanitaires. Nous avons été particulièrement choqués par le fait que, après avoir donné leur accord à une mission du CICR à Homs, les autorités syriennes aient empêché tout accès humanitaire à la population du quartier de Baba Amr.

Face au refus d’abord opposé à la demande de Mme Amos de se rendre en Syrie, le Conseil de sécurité a demandé, le 1er mars dernier, aux autorités syriennes de coopérer pleinement avec les Nations unies pour garantir un accès libre et sans entrave des organisations humanitaires.

La visite de Mme Amos, attendue du 7 au 9 mars en Syrie, est une étape. Mais désormais, ce sont des actions concrètes et immédiates qui sont attendues de la part des autorités syriennes. Il leur revient d’assurer sans plus attendre un accès libre et sans entrave des organisations humanitaires à l’ensemble de leur territoire, en particulier aux populations victimes des violences et aux zones menacées, y compris à Homs et dans les autres villes attaquées. Sans accès, les organisations humanitaires ne sont pas en mesure d’évaluer correctement les besoins et d’apporter une assistance humanitaire aux populations en détresse.

Au-delà de l’urgence humanitaire, il revient aux autorités syriennes de mettre fin sans délai aux violences, afin que se dégage enfin l’espace nécessaire pour une solution politique pacifique et crédible sur la base de l’initiative de la Ligue arabe. C’est tout l’objet de la mission assurée par l’envoyé spécial conjoint des Nations unies et de la Ligue arabe sur la Syrie, M. Annan, que l’ensemble des acteurs internationaux doivent soutenir et que la France soutient pleinement.



En savoir plus sur la Syrie.



Bookmark and Share
Bookmark and Share
Rss
Organisation des Nations Unies Présidence de la République France Diplomatie La France à l'Office des Nations Unies à Genève Union Européenne Première réunion de l'ONU