Twitter Facebook Flickr Youtube RSS Share

Poursuite de la répression en Syrie

Déclaration du porte-parole du ministère des Affaires étrangères et européennes
Paris, le 29 mars 2012


Au lendemain de la prétendue acceptation par le régime de Damas du plan de M. Kofi Annan, nous constatons que la répression a encore fait plusieurs dizaines de victimes pour la seule journée d’hier et que le régime continue d’utiliser des armes lourdes contre sa population.

La communauté internationale ne se satisfera pas de faux-semblants.

La France exige que le régime respecte ses engagements et mette fin aux massacres.

La Ligue arabe se réunit aujourd’hui à Bagdad et la crise syrienne est au centre des discussions. Depuis le mois de novembre dernier, la Ligue arabe a pris des positions courageuses et a proposé un plan politique de sortie de crise qui a été soutenu par la quasi-totalité des États membres des Nations unies.

Grâce aux efforts conjoints de l’ONU et de la Ligue arabe, l’envoyé spécial pour la Syrie, M. Kofi Annan, a fait des propositions fondées sur le plan de la Ligue arabe, pour mettre fin aux violences et engager une transition démocratique en Syrie.

La France soutient les efforts de la Ligue arabe pour trouver une solution à la crise afin que les Syriens qui se sacrifient pour la démocratie puissent enfin décider librement de leur destin.




En savoir plus sur la Syrie.



Bookmark and Share
Bookmark and Share
Rss
Organisation des Nations Unies Présidence de la République France Diplomatie La France à l'Office des Nations Unies à Genève Union Européenne Première réunion de l'ONU